L’A.I.A de Clermont Ferrand recrute en 2021 !

17 février, 2021
Emploi

L’Atelier Industriel de l’Aéronautique (A.I.A) de Clermont Ferrand vient de livrer son premier Mirage 2000D rénové à l’Armée de l’Air et de l’Espace. Au total ce sont 55 appareils de ce type qui passeront dans les ateliers auvergnats pour être améliorés.

Au nombre de 5 répartis sur le territoire national, ces ateliers, rattachés au Service Industriel de l’Aéronautique (SIAé) et de l’Armée de l’Air et de l’Espace, ont une importance stratégique.

Leur responsabilité est vitale : faire en sorte que les aéronefs militaires de la marine, de l’Armée de terre ou de l’Armée de l’Air et de l’Espace soient en parfaite condition technique pour remplir leurs missions.

Les A.I.A s’appuient sur les compétences de 4 600 personnes dont 3 600 civils toutes spécialités confondues.

L’A.I.A de Clermont Ferrand compte à lui seul 1 400 personnes, avec des profils variés tels que des apprentis, ouvriers, techniciens  et ingénieurs.

Les sites sont de véritables pépinières de talents passionnées qui œuvrent à maintenir des appareils « bons de vol » pour les militaires.

 

Comment entrer dans les A.I.A ?

- Le bac pro avec une spécialité aéronautique (avec ou sans expérience)

- Le diplôme d’ingénieur

- En apprentissage (75% des apprentis de l’A.I.A. ont été recrutés à la fin de leur contrat d’apprentissage en 2020)

Il suffit ensuite de présenter une candidature spontanée ou de répondre aux offres d’emploi publiées par les A.I.A chaque année sur Aeroemploiformation.

Le nouveau collaborateur fait l’objet d’un encadrement soutenu pour l’accompagner et nourrir ses connaissances. Ainsi, il apprendra rapidement les rudiments du métier et pourra se former tout au long de sa vie professionnelle en fonction de ses aspirations.

C’est la certitude d’être considéré et de s’investir dans un métier passionnant qui offre de réelles possibilités d’évolution.

Ainsi, à l’heure où de nombreux industriels aéronautiques ont dû suspendre leurs recrutements en raison de la crise sanitaire, l’A.I.A de Clermont Ferrand prévoit  80 embauches en 2021 !

 

Quels sont les profils recherchés ?

Les spécialités sont variées : on trouve des mécaniciens structure, des chaudronniers, des hydrauliciens,  des électriciens, mais aussi des spécialistes en avionique, en matériaux composites, en contrôle non destructif, en usinage ou en traitement de surfaces et enfin  des ingénieurs et des responsables qualité…

 

Ce sont autant de savoir-faire indispensables pour assurer l’entretien de plusieurs types d’appareils de l’armée de l’Air tels que l’A400M Atlas, le C-160 Transall, le C-130H Hercule, le Rafale, le Mirage 2000 et les Alphajet d’entrainement tout au long de leur vie opérationnelle..

L’Alat, l’Aviation légère de l’Armée de Terre, confie elle aussi ses hélicoptères Tigre, Gazelle et Puma.

Chaque année, ce sont au total 150 appareils qui sortent des ateliers.

 

Les étapes de l’entretien

Lors de l’arrivée d’un avion ou d’un hélicoptère aux ateliers, les spécialistes de l’A.I.A commencent par l’examiner. Ils sont dotés pour cela de toutes les  compétences pour effectuer du contrôle non destructif. Il reste ensuite à déterminer les opérations de réparation. En pratique chaque appareil est un cas de figure différent. Parfois, sur les aéronefs les plus anciens tels que le Transall ou la Gazelle, il faut à nouveau concevoir ou fabriquer des pièces qui ne sont plus produites par les avionneurs  d’origine.

Il ne faut pas hésiter à innover pour mettre au point des procédés de réparation taillés sur mesure tout en respectant les standards aéronautiques les plus draconiens. Dans les A.I.A, les standards de qualité sont identiques à ceux que l’on trouve chez  les industriels privés avec en plus une spécificité opérationnelle militaire qui garantit l’efficacité des missions confiées aux Forces de la nation.  

Pour les techniciens, les opérateurs et les ingénieurs de Clermont Ferrand, la routine n’existe pas ! Les A.I.A assurent également aux militaires un soutien logistique pour les pièces détachées et une assistance sur le terrain en cas de besoin…

Alors, si vous avez la passion de l’aéronautique, et que vous cherchez un métier qui a du sens, les A.I.A n’attendent que vous !